Comme toute infrastructure de transport, les coûts du téléphérique se répartiront entre l’investissement et l’exploitation.

De l’examen de divers exemples étrangers, il ressort que le coût d’investissement est relativement modéré, en tout nettement moindre que pour la construction d’une infrastructure lourde.

Un téléphérique est beaucoup moins coûteux que, par exemple, une ligne de tram. Son installation est en effet relativement aisée : il suffit de poser quelques pylônes pour supporter les câbles et de construire une gare à chaque extrémité.

Le téléphérique est en outre un moyen de transport très économe : comme les cabines se font contre-poids et que les frottements sont fortement réduits, il consomme beaucoup moins d’énergie, ce qui se répercute sur le coût d’exploitation.

En tout état de cause, une étude devrait être réalisée pour chiffrer ces différents coûts.

forum article

8 messages

Combien ça coûte ?
posté le 17 octobre 2011

Bonne idée ! :)


Place Vivegnis et pq pas Guinguelom !
posté le 20 mai 2011 par Vasaldjote

Le faire partir de la Place Vivegnis est une abération.Ce téléphérique serait emprunté par les visiteurs à l’hopital de la Citadelle. Et que vont choisir les personnes : elles arrivent en bus Place St Lambert : prendre un bus pour la place Vivegnis puis le téléphérique ? ou prendre directement le bus pour la Citadelle ?


L’organisation du réseau va changer
posté le 20 mai 2011 par François Schreuer

Dans la situation actuelle, effectivement, tout le réseau de transport public est centré sur la place Saint-Lambert. Mais cette situation est appelée à évoluer, avec la construction du tram ainsi que, peut-être, avec la mise en place d’un RER.

La place Vivegnis peut, à notre sens, devenir un point central du réseau des transports en commun liégeois, un point d’échange entre le tram, le train, le téléphérique et le vélo (voire une ou deux lignes de bus).

Par ailleurs, construire une remontée mécanique entre la place Saint-Lambert et la Citadelle risquerait d’être extrêmement destructeur pour le quartier de Pierreuse.


KI KI PAIE ?
posté le 12 mai 2011 par Mr Liégeois

La question, c’est surtout : « C’est qui qui paie ? »

Est-ce que le projet est soutenu par le CCATM ?

À Liège, on a toujours aimé les projets mégalos et hors de prix. Pourquoi ne pas avoir aménagé autrefois le réseau de trams qui parcourait la ville. (Les rails sont toujours sous le bitume) Au lieu de çà, on les a tout bonnement mis à la casse pour installer des trolleybus qui ont laissé la place aux bus ensuite. L’histoire du transport en commun à Liège n’est pas toute jeune. Il n’y a que le metro qui n’y aura jamais trouvé sa place. Est-ce qu’il y’aura une place pour le téléphérique ?

Parce-ce qu’alors, je verrais bien un télésiège partant du boulevard Kleyer à Cointe pour rejoindre le Centre ville . Ou bien un funiculaire entre amercoeur et Robermont. Ou bien un escalator sur la montagne de Buren. Ou encore un tire fesse entre Chénée et Beyne Heusey. À réfléchir, non ?


KI KI PAIE ?
posté le 12 mai 2011 par François Schreuer

La décision de désaffecter le tram liégeois, prise, par étapes, dans les deux décennies d’après-guerre, est sans doute l’une des plus monumentales bêtises qui aient été commises dans cette ville (mais aussi dans la plupart des autres villes européennes), on ne cesse de le répéter. C’est désormais un fait historique — qui s’explique d’ailleurs par le contexte technique et culturel de l’époque —, qui n’a plus guère d’influence sur le débat contemporain.

Le téléphérique est, à notre sens, tout sauf mégalo et hors de prix (à la différence par exemple du métro, qui coûte sans doute dix fois plus cher au kilomètre). Par rapport, par exemple, à une ligne de tram montant à la Citadelle, c’est un investissement très limité.

Quant à son financement, nous pensons que le téléphérique doit être intégré au projet de tram — c’est-à-dire au projet de mobilité pour l’ensemble de l’agglo.

Son coût représente probablement entre 10 et 15 millions d’euros, soit de 2 à 3% du prix de la ligne de tram actuellement envisagée par le gouvernement wallon. Cette infrastructure — à la différence de celles que vous évoquez vers d’autres hauteurs liégeoises — permettrait de desservir le CHR, qui est un des plus grands hôpitaux du pays. Il donnerait aussi accès, en vélo, à plusieurs quartiers importants (Ste Walburge, Rocourt, Vottem, Xhovémont,...).

À ma connaissance, la CCATM ne remet des avis que sur les projets qui font l’objet d’une procédure publique, mais je poserai la question à son président lorsque je le croiserai.

Bien à vous,


Combien ça coûte ?
posté le 27 mars 2011 par sSs

J’aimerais savoir combien peut coûter l’installation d’un télépherique dans une ville ?


Combien ça coûte ?
posté le 31 mars 2011 par Alain

Il y a déjà pas mal de choses dans le texte ci-dessus.

Si quelqu’un a une idée plus précise, un exemple...


Combien ça coûte ?
posté le 27 mai 2011 par A.L.

Voici un élément de réponse glané sur un site consacré aux domaines skiables. Les conditions de construction ne sont évidemment pas les même, mais cela donne une idée du prix.

— un téléski de 200 m de dénivelée et de 900 skieurs/heure de débit coûte l’équivalent de 40 petites automobiles, soit environ 0,5 million d’€,

— un télésiège à attaches fixes de 300 m de dénivelée et d’un débit de 2 400 skieurs/heure coûte plus de 2,5 millions d’€,

— une télécabine de 500 m de dénivelée et d’un débit de 2 400 skieurs/heure coûte 5,5 millions d’€.


Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.